Jean-Louis Beffa, Président d’honneur du groupe Saint-Gobain : « Se transformer ou mourir »

Avenir Dirigeant a eu le plaisir de recevoir Monsieur Jean-Louis Beffa, Président d’honneur du Groupe Saint-Gobain, à l’occasion de la parution de son livre Se transformer ou mourir, les grands groupes face aux strat up aux éditions du Seuil.

Cette rencontre a été l’occasion de partager le témoignage d’un grand patron du CAC 40 dans sa prise de conscience et le pilotage de la mise en œuvre opérationnelle d’un plan de transformation digitale, notamment pour toutes les activités Services du Groupe.

Dans son partage d’expérience, JL Beffa nous a exposé sa vision de la transformation digitale des grands groupes face aux start-up. Le fonctionnement du grand groupe est aux antipodes de celui de la startup agile en pleine croissance, explique-t-il. En effet, cette dernière peut faire abstraction de toute ou partie de la chaîne de valeur des entreprises leaders établies. Par ailleurs, la structure de l’économie numérique favorise l’éclosion de ces structures souples.

Comme l’indique un article du Hub Institute, la concurrence numérique peut donc venir de 3 directions :
– de la startup,
– de la licorne (ancienne startup qui a franchi le milliard de dollars de valorisation),
– de l’entreprise méga-numérique (exemple Amazon).

Face à ces nouveaux phénomènes, la réponse d’un grand Groupe résidera dans sa transformation digitale interne et dans l’adoption de nouveaux modes de fonctionnement. Il ne s’agit pas de courir derrière les start-up, au risque d’être toujours en retard, mais de marier leurs forces naturelles aux nouveaux outils disponibles. Le livre de JL Beffa explique pourquoi les entreprises leaders doivent se transformer et définit clairement les points essentiels d’une telle mutation. À ce titre, il constitue un précieux manuel de la transformation digitale de l’entreprise leader.

Au-delà de sa relation avec les start-up, la réponse du champion établi passera avant tout par la plateforme. Cela demandera le respect d’un calendrier rigoureux et un plan de marche qui impliquera la mobilisation de toute l’entreprise. La plateforme sera l’outil le plus à même de renforcer le lien, quelquefois distendu, avec son client.

Toutefois, souligne l’auteur, cette généralisation de la nouvelle économie ne concerne pas que le monde des entreprises. Elle confère au numérique une dimension géopolitique et impérialiste que les États-Unis et la Chine ont déjà comprise, à l’inverse de l’Europe et de la France, plus en retrait. Esquisser à grands traits une voie européenne et française numérique est donc l’autre enjeu de ce livre.

Président d’honneur de la Compagnie Saint-Gobain et coprésident du Centre Cournot pour la recherche en économie, Jean-Louis Beffa est notamment l’auteur de La France doit choisir (Seuil, 2012) et de Les Clés de la puissance (Seuil, 2015).